Technologies Web

Tout savoir sur les systèmes d’information géographique (SIG)

Les SIG ou systèmes d’information géographique sont des logiciels informatiques qui permettent de collecter, d’analyser et de stocker des informations concernant le monde et les choses existant sur terre. Ils constituent un enjeu majeur pour les utilisateurs en raison des nombreuses possibilités de bases de données et d’utilisation qu’ils offrent (cartes, analyses géographiques, etc.). Voici un aperçu des fonctionnalités et des avantages du SIG.

 

Qu’est-ce qu’un logiciel SIG ?

Comme il a été évoqué précédemment, un sig logiciel est utilisé pour visualiser, stocker et collecter les données géographiques ainsi que les événements qui se produisent sur terre. Ses fonctionnalités permettent d’effectuer des requêtes et des analyses statistiques précises et détaillées. Accessible à un large public, il constitue une excellente solution de partage et de diffusion de l’information pour les utilisateurs. Le SIG est ainsi employé dans de nombreux domaines, notamment dans l’étude d’impact d’une construction, la gestion des réseaux, l’organisation du territoire et la recherche de nouveaux marchés. Il permet également un suivi en temps réel des véhicules et garantit une protection civile optimale.

Le SIG tient une place importante dans toutes les filières liées à la géographie, comme la démographie, l’environnement et la santé publique. Il sert à créer des cartes, à présenter des idées et à visualiser les différentes possibilités. Les systèmes d’information géographique sont ainsi employés par des utilisateurs œuvrant dans différents secteurs, tels que les collectivités territoriales, les écoles, les entreprises, les administrations, mais aussi le secteur public. D’après ces spécialistes, ce logiciel fait partie des technologies les plus performantes en matière d’analyse de données. À la fois pratique et intuitif, il assure une efficacité optimale dans la résolution des problèmes.

Comment fonctionne le SIG ?

Le SIG est un procédé qui existe depuis des années. Son utilisation n’est donc pas nouvelle pour les utilisateurs. L’évolution des technologies a toutefois permis de développer d’autres fonctionnalités. Aujourd’hui, le SIG permet de traiter les informations spatiales et de visualiser le monde sous la forme de globe, de cartes et de graphiques. Il se sert de composants matériels (ordinateurs) et de programmes informatiques spécifiques (applications SIG) pour recueillir les bases de données. Le SIG utilise également plusieurs volets pour capturer et afficher toutes les formes d’informations géographiques. Il s’agit du volet géodonnées, du volet géovisualisation et du volet géotraitement. Ce sont ces éléments qui vont constituer la base des systèmes d’information géographique et faciliter l’analyse des données.

Les possibilités de réalisation qu’offre le SIG sont nombreuses. On peut notamment utiliser l’application pour créer des données spatiales ou pour afficher des cartes numériques sur un ordinateur. Les systèmes d’information géographique sont aussi spécialement conçus pour assurer une excellente optimisation géographique. Les informations que le logiciel fournit contiennent des références géographiques précises, telles que la latitude, la longitude, l’adresse, le nom de la rue, le code postal et les coordonnées nationales. Le SIG exploite d’ailleurs deux types de modèles géographiques, à savoir le modèle vecteur (qui utilise des coordonnées x et y) et le modèle raster qui est constitué de plusieurs points (utilisé dans la représentation des données variables).